carnet de route de geraldine danon

   Le carnet de route de Géraldine Danon

Suivez au jour le jour les expéditions de Fleur Australe

20 janvier. En mer.

Nous hissons les nouveaux pavillons à l’effigie de la chaine de l’espoir et d’enfants à cœur et larguons aussitôt les amarres. Fleur Australe est toute belle, débarrassée de sa couverture en coquillages, elle va enfin pouvoir chevaucher librement les vagues de l’océan Indien. Les filles sont heureuses de retrouver leur bateau, leurs jouets, leurs livres, leur maison flottante délaissée depuis cinq mois.

Lire la suite

Muscat au Sultanat d'Oman

Nous avons rejoint notre bateau Fleur Australe. Presque six mois que nous l'avions laissé sagement amarré à la marina de Sifa à quelques kilomètres de la capitale Muscat. Nous n'avions pas d'autres possibilités que de le laisser à flot, mais les quelques mois passés dans les eaux chaudes et très riches de la mer arabique, ont lentement garni la coque d'algues, d'éponges et de coquillages.

Lire la suite

7 Janvier, Frontière avec la Chine

Khunjerab Pass, 4733 mètres. Cela fait quelques jours que nous explorons la vallée de Hunza qui serpente dans la chaine de l'Himalaya. Les paysages sont austères et grandioses, les rivières enfoncent profondément leurs lits dans la roche ou dans les éboulis et le gris des schistes s'assombrit encore. Des plages de sable doré bordent le cours de la rivière. Les rapides projettent dans les airs des gerbes d'eau et des tourbillons s'envolent dans le courant de ce tumulte liquide.

Lire la suite

31 décembre, Himalaya

2018 01 03 fa 16Gilgit capital de la région du Baltistan, province du nord. La rue principale est très active avec toute sorte de petites échoppes. On y vend de tout, on répare tout, le coiffeur, le boulanger, côtoie la rôtisserie où les poulets vivants, enfermés dans un enclos, voient leurs congénères rôtir à la broche. On discute, on papote, on se réchauffe aux rayons du soleil qui aujourd'hui brille de tout son éclat. Ca klaxonne, on se croise, on se frôle. Les motos se faufilent entre les gros camions colorés remplis de marchandises. Il y a peu de femmes dans la rue. Elles sont dans les maisons ou dans les champs. Ce sont elles qui effectuent les travaux ménagers, s'occupent des enfants. Les hommes se consacrent aux boutiques et aux travaux mécaniques.

Lire la suite

Expédition océan Indien, c’est parti !

2017 12 30 fa 06Nous laissons Fleur Australe quelques jours à Mascat (sultanat d’Oman), sa dernière escale, et c’est par les airs que nous rejoignons le Pakistan. En effet il serait trop dangereux de laisser notre bateau à Karachi pour nous rapprocher de l’Himalaya. Le Pakistan est une zone à risques et on nous a fortement déconseillé d’abandonner la Fleur pour voler vers les sommets enneigés. C’est curieux d’attaquer cette nouvelle aventure avant d’avoir repris le rythme tranquille de la mer et de la vie à bord. Cette fois les embruns ne nous auront pas lavés du stress accumulé pendant les quelques mois passés à terre mais c’est ainsi, nous rentrons dans le vif du sujet, encore terriens. Loup, Laura, Marion ont enfilé leurs polaires et leurs chaussures de randonnée.

Lire la suite

Fin de notre expédition Mer Rouge

Nous poursuivons notre remontée le long de la côte omanaise qui est longue de 2000 kilomètres. Fleur Australe a parcouru 1200 kilomètres depuis Salalah et découvert de superbes paysages en force et en variété. Dans un monde musulman en ébullition, le Sultanat d’Oman fait figure d’anomalie : un sanctuaire de paix, de beauté et de prospérité. Le pays a réussi son pari de modernité, sans rien perdre de sa différence. C’était l’escale qu’il nous fallait pour finir cette aventure en Mer Rouge.

Lire la suite

Les 100 derniers billets du Carnet de bord