carnet de route de geraldine danon

   Le carnet de bord de Géraldine

Suivez au jour le jour les expéditions de Fleur Australe

Djibouti

Nous longeons les côtes de l’Érythrée, et allons tirer un bord vent arrière dans de petites îles. Le capitaine veut s'approcher de ces îlots, voir à quoi ils ressemblent. Dans son livre « Aventure en mer Rouge » Monfreid raconte ces mêmes îles. Il nous conte la façon dont il se renseigne auprès des pêcheurs de nacre pour trouver les plus belles perles qu'il ira ensuite vendre à Suez. A terre des pêcheurs nettoient nonchalamment leur poisson. Un camp est installé sur la plage, les barques sont au mouillage. Nous ne nous attardons pas dans cette zone, car elle est dangereuse. Le sud de l’Érythrée est une zone de transit avec le Yemen. Trafic en tout genre, armes, cigarettes et clandestins. Le temps bouché nous est favorable. Nous glissons dans la brume comme le bateau de Jack Sparrow.

Lire la suite

2017-03-21 Massawa / Djibouti

C'est l'une des parties de notre expédition qui nous a le plus fait hésiter à nous engager dans cette traversée de la Mer Rouge. L'Erythrée et son régime dictatorial qui musèle et affame son peuple, ne donne pas envie de s'y aventurer. Nous avons pourtant constaté que l'accueil a été plutôt chaleureux. Pas de problème particulier avec les autorités, si ce n'est le temps certain pour obtenir les papiers nécessaires. Le pays demande à être exploré et pour les navigateurs et plongeurs c'est un paradis encore vierge. Notre route est longue et nous devons rejoindre Djibouti sans plus tarder. C'est d'ailleurs une fenêtre météo qui a confirmé notre départ, car devant nous il faut négocier le Cap Horn de la Mer Rouge, le Bab El Mandeb.

Lire la suite

2017-03-19 - Erythrée

Nous quittons Suakin en fin d’après-midi, laissant les ruines sous la chaleur écrasante des tropiques. Les aigles rodent dans le ciel. Ils sont devenus les gardiens de ce village de fin du monde. Un peu plus loin, sur le quai des cargos, les troupeaux de chèvres avancent lentement, conduits par leurs bergers. Elles vont embarquer pour traverser la Mer Rouge en direction de l’Arabie Saoudite.

Lire la suite

2017-03-15 - Soudan

Après quatre jours de traversée, nous arrivons à Port Soudan. Les grandes montagnes violettes de la Mer Rouge, émergent dans le ciel cuivré. Il fait une chaleur torride.

Chico, notre agent pour faciliter les démarches avec les autorités, monte à bord, prend nos passeports et nous annonce une tempête de sable pour les heures à venir. « Il ne faut pas sortir, c’est dangereux pour les yeux et pour les poumons », m’explique-t-il.

Lire la suite

2017-03-12 - Au large en Mer Rouge

Nous avons quitté Hurghada avec ses hôtels et le béton des constructions qui a envahi la côte. Au mouillage les bateaux de plongée se comptent par centaines, une véritable industrie pour aller voir les petits poissons sous l'eau. Nous voulons nous éloigner de cette foule et nous retrouver seuls, en pleine mer, un luxe que nous apprécions à sa juste valeur. Quatre jours de traversée pour rejoindre Port Soudan.

Lire la suite

2017-03-08 - Vers le Soudan

Derniers jours sur le Nil à profiter de ces levers de Soleil aux teintes délavées. Nous visitons quelques temples, une carrière de grès, un village Nubien avec ses champs de canne à sucre, avant de filer vers Assouan, une oasis luxuriante dans le désert.

Lire la suite

2017-03-01 - Au fil du Nil

Le soleil se couche sur le désert et dans les roseaux les derniers pêcheurs relèvent leurs filets. Dans le ciel, la Lune et Vénus sont voisines. Joseph notre guide nous chante des chansons égyptiennes, accompagné de son luth en bois de rose. Nous avons abandonné notre navire Fleur Australe, car il est impossible de remonter le Nil. Des ponts au niveau du Caire, nous auraient empêchés d’aller plus loin dans le fleuve.

Lire la suite

24 février : Canal de Suez

Dans cette partie du monde, l'arrivée en bateau est toujours compliquée, et il est difficile de faire le tri dans tout ce que l'on entend ; terrorisme, kidnapping, backchich et faire au mieux pour passer les méandres des autorités. Prendre son temps, garder son calme et faire appel à un agent qui saura mieux que vous, discuter, obtenir les bons papiers et éviter que votre dossier ne reste en bas de la pile.

Lire la suite

Derniers billets du carnet de bord