Jeudi 17 juin : Port de Hoonah

8h00 : Nous nous amarrons sur le quai du petit village de Hoonah pour faire le plein de fuel.  Les quais sont sur pilotis constitués de grands pieux en bois, à marée basse c’est assez impressionnant de hauteur. Ici les marnages atteignent 6 mètres. Quelques aigles dévorent des déchets de poissons déversés sur la grève par un pêcheur. Nous partons faire un tour dans le village.

Devant les petites maisons en bois, des pierres sculptés façon totem. Denis et Nina cherchent, en vain, un possible accès internet. Nous buvons un chocolat dans un petit bar tout en bois. Au mur sont accrochés une peau d’ours noir et une peau de chèvre des montagnes, avec leurs têtes. Les petites sont très impressionnées. Le bar est tenu par deux indiennes approchant les 100 kg.

 

 

 


12h00 : Nous levons l’ancre. Mer calme. Le ciel se dégage peu à peu. En route pour Petersburg à 150 milles de là. Nous croisons quelques baleines. Nous naviguons dans le Icy Channel, grand voile hissée et genaker déroulé. C’est l’autoroute, bien confortable, un grand canal, d’environ 4 milles de large, bordé de magistrales forêts de sapins dominées par des monts enneigés.

 

Texte rédigé par Gérarldine Danon

 

 
Port de Hoonah

Les 100 derniers billets du Carnet de bord