• Slideshow home fullscreen (1 with slide carnet)

    Tous les billets...

    Carnet de bord

    Géraldine Danon et
    Philippe Poupon,


    une expédition
    pour la protection des océans
    à bord de

    Fleur Australe

     


    Découvrez la mission   >>

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Slideshow home fullscreen (2)
                                                                                         

    Une aventure extrême d’un pôle à l'autre.

    Depuis 7 années l'équipage familial a parcouru plus de 120 000 KM sur les mers les plus hostiles pour atteindre les latitudes les plus élevées. Un voyage extraordinaire pour une meilleure connaissance de notre planète.
    Suivant   

  • Accueil Top b (1)

    Fleur Australe,
    un bateau
    conçu pour
    les conditions extrêmes

    Découvrez comment   >>

  • Accueil Top b (2)
                                                                                         

    Un bateau qui a fait ses preuves

    Fleur Australe est un voilier d'expédition polaire, spécialement dessiné pour les hautes latitudes. Il a été conçu par Philippe Poupon sur les plans de Michel Joubert. Le bateau a été construit en Strongal, aluminium épais. 20 mètres de long, quille relevable, gréement divisé, un bon moteur et une grande autonomie. Un poste de barre situé dans la timonerie, véritable lieu de vie pour observer la mer de jour comme de nuit. Huit personnes peuvent embarquer à bord. Tout est prévu pour la sécurité, avec 2 canots de sauvetage, des combinaisons de survie pour chacun, et deux balises de détresse. Des cloisons étanches. Nous avons presque tout en double sur le bateau, deux annexes, deux moteurs HB, deux pilotes et deux radars, un safran de secours. Tout est pensé sécurité et autonomie pour des expéditions au bout du monde.

    Suivant   

  • Accueil Top c (1) - équipage

    Fleur Australe,
    un équipage familial

    Découvrez les membres   >>

  • Accueil Top c (3)
                                                                                                                                 

    Un équipage familial soudé par une aventure hors du commun

    De l'arctique à l'antarctique en passant par l'Alaska et la Polynésie, l'équipage de Fleur Australe a bravé tempêtes, banquises et mers truffées d'icebergs. "Ce n'est pas toujours simple et ça crie parfois à bord mais nous savons que tout doit passer très vite, nous ne devons pas laisser les conflits s'installer, l'instant d'avant ne doit pas abimer celui d'après" (Géraldine).

  • Accueil Top d - science

    Une aventure humaine
    au service
    de la science

    Lire la suite   >>

  • Accueil Top d (2)
                                                                                         

    Fleur Australe, plateforme scientifique

       Avec l’Ifremer depuis 7 ans une collaboration efficace. Le voilier est équipé de sondes qui permettent des relevés de température, de salinité, des prélèvements d’eau quotidiens viennent compléter ces mesures. Une caméra immergée à 30 cm de profondeur permet de recenser les zones de déchets flottants.
       Avec Météo France, Fleur Australe est une station mobile qui envoie ses relevés, nuages, houle, températures au centre de Toulouse. Un parcours exceptionnel offre à la science des mesures inédites sur le terrain.
    Suivant   

  • Accueil Top-e (1)

    Rencontrer les enfants
    autour du monde
    pour sensibiliser
    à la protection
    des océans

    Lire la suite   >>

  • Accueil Top e (2)
                                                                                         

    A la rencontre des enfants

    Un équipage familial qui va à la rencontre des enfants autour du monde pour les sensibiliser à la protection de nos océans.
    Plus humain, plus ludique, un message clair et simple. Projection des films suivis de débats animés. L’aventure Fleur Australe parle aux jeunes en véhiculant des notions de rêve et d’aventure pour une meilleur connaissance et un plus grand respect de nos océans.
    Suivant   

  • Slideshow home fullscreen (1 with slide carnet)
  • Slideshow home fullscreen (2)
  • Accueil Top b (1)
  • Accueil Top b (2)
  • Accueil Top c (1) - équipage
  • Accueil Top c (3)
  • Accueil Top d - science
  • Accueil Top d (2)
  • Accueil Top-e (1)
  • Accueil Top e (2)

  • Accueil Top b (1)

    Fleur Australe,
    un bateau
    conçu pour
    les conditions extrêmes

    Découvrez comment   >>

  • Accueil Top b (2)
                                                                                         

    Un bateau qui a fait ses preuves

    Fleur Australe est un voilier d'expédition polaire, spécialement dessiné pour les hautes latitudes. Il a été conçu par Philippe Poupon sur les plans de Michel Joubert. Le bateau a été construit en Strongal, aluminium épais. 20 mètres de long, quille relevable, gréement divisé, un bon moteur et une grande autonomie. Un poste de barre situé dans la timonerie, véritable lieu de vie pour observer la mer de jour comme de nuit. Huit personnes peuvent embarquer à bord. Tout est prévu pour la sécurité, avec 2 canots de sauvetage, des combinaisons de survie pour chacun, et deux balises de détresse. Des cloisons étanches. Nous avons presque tout en double sur le bateau, deux annexes, deux moteurs HB, deux pilotes et deux radars, un safran de secours. Tout est pensé sécurité et autonomie pour des expéditions au bout du monde.

    Suivant   

  • Accueil Top c (1) - équipage

    Fleur Australe,
    un équipage familial

    Découvrez les membres   >>

  • Accueil Top c (3)
                                                                                                                                 

    Un équipage familial soudé par une aventure hors du commun

    De l'arctique à l'antarctique en passant par l'Alaska et la Polynésie, l'équipage de Fleur Australe a bravé tempêtes, banquises et mers truffées d'icebergs. "Ce n'est pas toujours simple et ça crie parfois à bord mais nous savons que tout doit passer très vite, nous ne devons pas laisser les conflits s'installer, l'instant d'avant ne doit pas abimer celui d'après" (Géraldine).

Hier 22h00 : Le yacht club de Puerto williams est un ancien bateau militaire allemand datant de 1925, échoué et transformé en petit bar bien sympathique et mythique, puisque Puerto Williams est un arrêt obligatoire pour ceux qui passent le Cap Horn et rentrent dans les eaux chiliennes. L’ambiance est feutrée, autour du poêle. Nous sommes heureux de discuter avec les quelques marins présents dans ce port du bout du monde. Heureux aussi d’être arrivés à bon port, sans trop de casse avec un équipage en pleine forme. Contents d’avoir réalisé notre but, d’avoir pu atteindre et débarquer à Pierre Ier et d’être allés si loin dans la baie Marguerite malgré la glace particulièrement dense cette année. C’est une soirée agréable et détendue qui fait du bien à tout le monde.

 

9h00 : Formalités douanières. Les douaniers sont nettement plus sympathiques que dans les pays anglo-saxons. Ils sont une quinzaine y vont tous de leur requête mais avec le sourire. Le village est agréable. C’est un village de garnison qui abrite environ 2300 âmes. Les maisons à la chilienne sont en tôle colorées, quelques petits bazars où l’on trouve de tout font la joie des enfants. De superbes chevaux sauvages se baladent en toute liberté, sur les sommets des plaques de neiges éternelles viennent contraster avec ce paysage verdoyant de fin d’été. Puerto Williams a ce charme indéfinissable des petits patelins du bout du monde, cette saveur exotique, un rien nostalgique, rare et inspirante. Nous retrouvons Claudine et Alain Caradec sur Kotic. Philou leur fait visiter Fleur Australe, nous trinquons aux nouveaux cap-horniers. Nous faisons aussi la connaissance de Manu sur Chimère. Ce jeune marin de 24 ans est parti en Aout de Perros-Guirec sur un Super Challenger de 9 mètres. Nous lui souhaitons bon vent pour la suite de son parcours.

19h00 : Nous levons l’ancre direction Ushuaia. Le soleil inonde la fleur et donne au village un air fantomatique. Fleur Australe devra souffrir encore un peu en attendant  la prochaine escale où nous pourrons l’échouer et changer l’hélice. Nous en avons heureusement une à bord.

  • Accueil Top d - science

    Une aventure humaine
    au service
    de la science

    Lire la suite   >>

  • Accueil Top d (2)
                                                                                         

    Fleur Australe, plateforme scientifique

       Avec l’Ifremer depuis 7 ans une collaboration efficace. Le voilier est équipé de sondes qui permettent des relevés de température, de salinité, des prélèvements d’eau quotidiens viennent compléter ces mesures. Une caméra immergée à 30 cm de profondeur permet de recenser les zones de déchets flottants.
       Avec Météo France, Fleur Australe est une station mobile qui envoie ses relevés, nuages, houle, températures au centre de Toulouse. Un parcours exceptionnel offre à la science des mesures inédites sur le terrain.
    Suivant   

  • Accueil Top-e (1)

    Rencontrer les enfants
    autour du monde
    pour sensibiliser
    à la protection
    des océans

    Lire la suite   >>

  • Accueil Top e (2)
                                                                                         

    A la rencontre des enfants

    Un équipage familial qui va à la rencontre des enfants autour du monde pour les sensibiliser à la protection de nos océans.
    Plus humain, plus ludique, un message clair et simple. Projection des films suivis de débats animés. L’aventure Fleur Australe parle aux jeunes en véhiculant des notions de rêve et d’aventure pour une meilleur connaissance et un plus grand respect de nos océans.
    Suivant